Loading

logo-manutention-h1Statistiques

Les statistiques qui suivent précisent quels sont les travailleurs touchés par des troubles musculosquelettiques (TMS) associés à la manutention manuelle, les sièges et la nature des lésions, ainsi que leur origine.

LE SAVIEZ-VOUS ?

Ce que veut dire ici « TMS associé à la manutention »

Les statistiques d’indemnisation de la CSST ne permettent pas de cerner précisément les lésions survenues lors de manutentions. Il est toutefois possible de s’en approcher en ne considérant que les troubles musculosquelettiques (TMS) non traumatiques associés à la manutention. Ces TMS non traumatiques sont des lésions qui résultent d’efforts excessifs ou de gestes répétitifs. On entend notamment par là : entorse, foulure, ligamentite, bursite, synovite, tendinite, affection du dos, syndrome du canal carpien, douleur, arthrite et arthrose.

Ces TMS sont associés à la manutention parce qu’ils surviennent alors que le travailleur pousse, tire, tient ou transporte des objets (excluant outils ou machines) ou des personnes ; ou alors qu’il place, saisit ou déplace de façon répétitive des objets autres que des outils ou machines. Les statistiques retenues sont les lésions déclarées et acceptées par la CSST dont l’événement d’origine est survenu au cours de la période de 2007 à 2011.


Genre, âge, nature et siège des lésions et profession à risque

Origine des lésions

Parmi les TMS découlant de la manutention et indemnisés par la CSST, 82,1 % des cas auraient été causés par un effort excessif, surtout lors d’un soulèvement.

Genre d’accident ou d’exposition 2007-2011

 

Nombre

%

Effort excessif en lançant des objets

382

0,4

Effort excessif en soulevant quelque chose

34 045

38,0

Effort excessif en tenant, transportant, brandissant des objets

12 135

13,6

Effort excessif en tirant ou poussant des objets

9 530

10,6

Effort excessif, n.c.a.*

12 772

14,3

Effort excessif, n.p.

4 656

5,2

Placer, saisir, déplacer de façon répétée des objets, sauf outils

1 703

1,9

Réaction du corps et effort, n.c.a.*

11 367

12,7

Réaction du corps et effort, n.p.

2 949

3,3

Total

89 539

100,0

* Non classé ailleurs

Non précisé

À NOTER

Selon une étude de Lortie (2012), les systèmes de classification utilisés pourraient biaiser les statistiques sur les genres d’accident. L’expression « effort excessif » est abondamment utilisée comme genre d’accident. Il est possible que ce soit au détriment de l’« effort soudain », dont certaines causes sont sous-estimées, notamment les pertes d’équilibre.

Source: Lortie, M., (2012). Analysis of the circumstances of accidents and impact of transformations on the accidents in a beverage delivery company. Safety Science 50, 1792-1800.

Source des statistiques de cette section : CSST, Dépôt de données central et régional [DDCR], mise à jour 2011. Traitement : IRSST, 2013.

Nouvelle publication

Dans le cadre d’une nouvelle approche de formation, l’IRSST a lancé un outil d’aide à la planification pour une manutention manuelle sécuritaire. Son utilisation permet de mieux comprendre les situations de manutention et de planifier des transformations et des activités de formation adaptées au contexte de travail.

outils-aide