Loading

logo-manutention-h1Une tâche complexe et variée

Comme il n’y a pas que les manutentionnaires qui font de la manutention, ce type de tâche est très diversifié. Du préparateur de commandes à l’éboueur en passant par le déménageur, des travailleurs de plusieurs domaines font de la manutention quotidiennement.

Les tâches de manutention relativement simples et monotones sont habituellement automatisées. Ce sont les tâches complexes, avec des charges variées dans des contextes diversifiés et changeants que l’on confie aux travailleurs. Ces tâches doivent être réalisées manuellement justement parce qu’elles sont difficiles à mécaniser. La diversité étant caractéristique de la manutention, cela implique que le travailleur doit avoir une bonne capacité d’adaptation. Cette variabilité sera plus importante dans certains métiers où le travail est moins prévisible, par exemple pour les éboueurs et les déménageurs.

La manutention se révèle donc être plus que le simple déplacement d’objets. Si l’on tient compte du contexte de travail et de l’ensemble des caractéristiques associées à cette tâche, il en ressort qu’il faut être compétent pour être manutentionnaire.

Selon : Denis, D., Lortie, M., Plamondon, A., St-Vincent, M., Gonella, M. « Proposition d’une définition de la compétence en manutention et impacts sur la formation », Le travail humain, 2013, 76(2), p. 136.

Nouvelle publication

Dans le cadre d’une nouvelle approche de formation, l’IRSST a lancé un outil d’aide à la planification pour une manutention manuelle sécuritaire. Son utilisation permet de mieux comprendre les situations de manutention et de planifier des transformations et des activités de formation adaptées au contexte de travail.

outils-aide