L’importance de connaitre le poids de la charge à soulever

Farrag, A.T., Elsayed, W.H., El-Sayyad, M.M., et Marras, W.S. « Weight knowledge and weight magnitude: impact on lumbosacral loading », Ergonomics, 2015, vol. 58, no 2, p. 227-234. 

Description: Cette étude a examiné l’effet, sur les forces et les moments lombosacrés, du poids de la caisse soulevée et du fait de connaître ou non ce poids au préalable. Dix-huit sujets universitaires (14 hommes, 4 femmes) ont participé à l’étude. Ils ont soulevé aléatoirement des caisses de poids différents (1,1 kg, 5 kg et 15 kg) en sachant d’avance, ou pas, le poids à soulever. La prise était à hauteur des genoux et ils devaient soulever la caisse jusqu’à la poitrine. Chaque manœuvre était répétée 3 fois pour un total de 18 caisses à manipuler. L’électromyographie de 10 muscles du tronc ainsi que la cinématique du corps étaient enregistrées.

Principaux résultats:

  • Comme prévu, le poids a eu un impact sur toutes les variables.
  • Le fait d’ignorer le poids à soulever au préalable a augmenté les forces de compression seulement, mais de façon plus considérable pour les poids les plus légers. Une tendance à la hausse a aussi été notée pour les forces de compression A/P et latérale.
  • L’augmentation du chargement lombaire pour soulever un poids léger peut résulter de l’augmentation de la co-contraction musculaire quand les sujets se préparent à soulever la charge.

Conclusion: L’augmentation de la demande mécanique sur la région lombaire est faible si l’on considère seulement la manipulation d’une seule boîte. Par contre, son effet cumulatif peut devenir non négligeable au terme d’une journée complète de travail. Une attention particulière doit être portée aux poids légers.

Commentaire: Cette étude permet de comprendre que même la manutention de caisses légères peut représenter des contraintes importantes si le travailleur n’en connaît pas le poids au préalable. Le poids maximum soulevé dans cette étude était de 15 kg alors qu’en industrie, on manipule fréquemment des caisses de 23 kg et plus. Il serait intéressant de refaire cette expérience avec des poids plus variés et des manutentionnaires expérimentés. Ceux-ci ont peut-être développé une technique pour estimer le poids de la caisse avant de la soulever, en l’inclinant par exemple.