logo-manutention-h1Outils

Il existe sur le web un bon nombre de listes de contrôle, de guides, de grilles et de méthodes conçus pour reconnaître, évaluer et analyser les risques associés à la manutention de charges inertes. En voici une sélection regroupant des documents en français ou en anglais.

POUR ALLER PLUS LOIN

Des auteurs se sont intéressés à la validité des différents outils présentés dans cette section. Pour en savoir plus sur les avantages et les limites de ces outils, consultez :

Takala, E.-P. et coll. « Systematic evaluation of observational methods assessing biomechanical exposures at work », Scandinavian Journal of Work Environment and Health, 2010, vol. 36, no 1, p. 3-24.

Malchaire, J. « Évaluation et prévention des risques lombaires : Classification des méthodes », Médecine du travail & ergonomie, 2001, vol. 38no 2, p. 53-66.

Planifier la manutention

 

Dans le cadre d’une nouvelle approche de formation, l’IRSST a mis au point un outil d’aide à la planification pour une manutention manuelle sécuritaire. Son utilisation permet de mieux comprendre les situations de manutention et de planifier des transformations et des activités de formation adaptées au contexte de travail.

outils-aide

 

 

Veille scientifique en manutention

plamondon

André Plamondon partage le fruit de sa veille scientifique et ses commentaires sur les plus récentes recherches dans le  domaine de la manutention dans la section Recherche dans le monde sur le site Web manutention.irsst.qc.ca .

Ph. D. en biomécanique occupationnelle et chercheur à l’IRSST, André Plamondon dirige le laboratoire de biomécanique de l'Institut, et compte à son actif plus d’une centaine de travaux de recherche et d'articles scientifiques. Ses recherches se concentrent sur la quantification du chargement au dos lors du travail de manutention, et sur le développement d’instruments de mesure de l’exposition physique des travailleurs.

À noter : Certains articles de revues scientifiques cités dans les références sont  accessibles à tous. D’autres nécessitent d’être abonné à la revue pour y avoir accès.