Les manutentionnaires expérimentés plus à risque de blessures ? Pas tout à fait…

Lee, J., Nussbaum, M. A. « Experienced workers exhibit distinct torso kinematics/kinetics and patterns of task dependency during repetitive lifts and lowers », Ergonomics, 2012, vol. 55, no 12, p. 1535-1547.

Description : Six sujets novices ont été comparés à six manutentionnaires expérimentés lors d’une tâche simple de manutention. Les résultats ont montré que les manutentionnaires expérimentés atteignaient des valeurs cinétiques et cinématiques plus élevées que les sujets novices et qu’ils étaient plus à risque de blessures au dos malgré leur faible niveau d’exposition. D’autres recherches seront nécessaires pour savoir si les méthodes des travailleurs expérimentés sont de nature à les protéger.

Commentaire : Les travailleurs expérimentés présentaient effectivement des valeurs cinématiques et cinétiques plus élevées que les novices. Cela laisse évidemment penser que les risques de blessure étaient plus élevés chez les travailleurs expérimentés en raison, notamment, d’un chargement lombaire plus élevé. Toutefois, ce dont les auteurs n’ont pas tenu compte dans leur analyse, c’est que les sujets novices étaient très lents, sinon « trop » lents, ce qui les mettait probablement plus à risque de blessure que les manutentionnaires expérimentés. Dans une étude subséquente, Lee & Nusbaum (2013) démontrent que les manutentionnaires expérimentés avaient en fait plus d’équilibre et étaient plus stables dans leurs mouvements de flexion et d’extension du tronc que les novices.