Impacts biomécaniques et ergonomiques de la manutention chez les travailleurs obèses

Terminé

Corbeil, Philippe; Plamondon, André; Teasdale, Normand; Handrigan, Grant; Ten Have, Jasmin; Manzerolle, Nancy

Cette étude montre que le surplus de poids d’un travailleur obèse a un effet nuisible sur le chargement externe des structures musculosquelettiques du dos. La morphologie du manutentionnaire obèse l’empêche aussi de rapprocher la charge de sa colonne vertébrale, réduisant ainsi sa marge de manœuvre. Ces aspects biomécaniques exposent les manutentionnaires obèses à de plus grands risques de développer un TMS dans le cadre de leur travail que les manutentionnaires ayant un poids santé. Ces résultats ont une grande importance, car ils soulignent la nécessité de tenir compte du facteur d’obésité dans les activités de manutention.

Survol de l’étude sur les manutentionnaires obèses tiré du bulletin d’information du Réseau d’échanges sur la manutention, IRSST (PDF)

Planifier la manutention

 

Dans le cadre d’une nouvelle approche de formation, l’IRSST a mis au point un outil d’aide à la planification pour une manutention manuelle sécuritaire. Son utilisation permet de mieux comprendre les situations de manutention et de planifier des transformations et des activités de formation adaptées au contexte de travail.

outils-aide

 

 

Veille scientifique en manutention

plamondon

André Plamondon partage le fruit de sa veille scientifique et ses commentaires sur les plus récentes recherches dans le  domaine de la manutention dans la section Recherche dans le monde sur le site Web manutention.irsst.qc.ca .

Ph. D. en biomécanique occupationnelle et chercheur à l’IRSST, André Plamondon dirige le laboratoire de biomécanique de l'Institut, et compte à son actif plus d’une centaine de travaux de recherche et d'articles scientifiques. Ses recherches se concentrent sur la quantification du chargement au dos lors du travail de manutention, et sur le développement d’instruments de mesure de l’exposition physique des travailleurs.

À noter : Certains articles de revues scientifiques cités dans les références sont  accessibles à tous. D’autres nécessitent d’être abonné à la revue pour y avoir accès.